MARS 2016 : Deuxième rencontre négociation annuelle FLUNCH sur la rémunération, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l'entreprise du 1er mars 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MARS 2016 : Deuxième rencontre négociation annuelle FLUNCH sur la rémunération, le temps de travail et le partage de la valeur ajoutée dans l'entreprise du 1er mars 2016

Message par DUBOIS.G DSC CFDT FLUNCH le Ven 26 Fév - 12:23:56



Ce mardi 1er mars a eu lieu la deuxième réunion de négociation.

La C.F.D.T a déposé le projet revendicatif suivant :


PROPOSITIONS C.F.D.T


I) GRILLE DES SALAIRES


                                                   GRILLE FLUNCH                            PROPOSITION                         PROGRESSION
                                                       ACTUELLE                                      C.F.D.T                                 EN EUROS

                     1.1                                   9.67                                           9.72                                       0.05
                     1.2                                   9.71                                           9.81                                       0.10
                     1.3                                   9.86                                           9.96                                       0.10

                     2.1                                 10.27                                          10.37                                       0.10
                     2.2                                 10.36                                          10.46                                       0.10
                     2.3                                 10.54                                          10.64                                       0.10

                     3.1                                 10.73                                          10.84                                       0.11
                     3.2                                 10.80                                          10.91                                       0.11
                     3.3                                 11.00                                          11.11                                       0.11

                     4.1                                 11.10                                          11.21                                       0.11
                     4.2                                 12.22                                          12.34                                       0.12
                     4.3                                 13.47                                          13.60                                       0.13

                     5.1                              28 928.00                                   29 216.00                                   288.00
                     5.2                              38 100.00                                   38 481.00                                   381.00
                     5.3                              39 000.00                                   39 390.00                                   390.00

                                                                               

Reconnaissance au travers de cette grille par FLUNCH des CQPRCLS

Grille applicable au 01/05/16 en une seule fois !


II)  PERIPHERIQUES DE SALAIRE


Passage du niveau 1.1 au niveau 1.2 :


Nous demandons quand le salarié a bien effectué un an de travail effectif, hors arrêt maladie ou autres absences, que le passage du niveau 1.1 au niveau 1.2 soit automatisé et qu’il ne soit pas subordonné à une intervention manuelle.


Création d’une nouvelle tranche de la prime anniversaire de présence dans l’entreprise  :


Actuellement l’entreprise accorde une prime anniversaire de présence a ses salariés à partir de 10 ans d’ancienneté.

Afin d’encourager et de récompenser les efforts d’une plus grande partie du personnel nous proposons la création d’une nouvelle tranche d’un montant de 250.00 Euros net dès 5 ans de présence.


Revalorisation de la prime de blanchissage :


Nous demandons la revalorisation de la prime de blanchissage à 25 Euros.


Maintien de la gratification annuelle sans pénalités en cas d’accident de trajet :


En cas d’accident de trajet, le salarié si cela nécessite un ârret de travail doit subir les pénalités prévues pour absence en ce qui concerne sa gratification.

Dans ce cas particulier tout comme pour l’accident de travail nous demandons le maintien de la gratification sans abattements.


Augmentation des budgets œuvres sociales des comités d’entreprise et changement de procédure en ce qui concerne le déblocage des fonds


Actuellement la norme dans l’entreprise est d’accorder aux comités d’entreprise  un budget œuvres sociales équivalent à 0.4 % de la masse salariale des restaurants.

La C.F.D.T considère que cela n’est pas suffisant afin d’animer correctement un comité d’entreprise. En effet, bien souvent une fois les traditionnelles cartes cadeaux offertes en fin d’année aux salariés,  il ne reste plus grand chose du budget œuvres sociales. Cet argent en permettant aux élus d’organiser plus d’activités sociales et culturelles ne peut que renforcer la cohésion et le bien-être des équipes !

En conséquence nous demandons la revalorisation des budgets œuvres sociales des comités d’entreprise à 0.6 % de la masse salariale des restaurants.

De plus le déblocage automatique des fonds composant le budget œuvres sociales et le budget fonctionnement devrait être de mise afin de simplifier cette procédure et permettre ainsi au trésorier d’éviter de dépendre de la direction du restaurant pour pouvoir disposer des fonds.


Chèque emploi service universel :



Mise en place dans l’entreprise du chèque emploi service (CESU) pour la garde des enfants du personnel.

Modalités : 260.00 Euros  maximum par an et par foyer (participation employeur 50 %).

Conditions et attribution cumulatives : Avoir un enfant de moins de six ans, ou un enfant handicapé de moins de 16 ans, être salarié depuis plus de un an au moment de la demande et avoir un contrat non suspendu (maternité, paternité et congé sabbatique). Il faut également justifier les frais de garde.


Repas du personnel :


Quand un salarié termine son poste à 18 H 30 son repas est pointé qu’il le prenne ou pas !

Nous savons qu’il s’agit d’une exigence de l’URSSAF, mais estimons cependant que si le salarié n’a ni l’envie ni le temps de consommer son repas il est injuste de lui comptabiliser quelque chose dont il ne bénéficie pas.

En conséquence nous demandons que les salariés finissant après 18 H 00 puissent disposer de leur repas à emporter s’ils le désirent.


Repas découverte :


Nous proposons que chaque collaborateurs de l’entreprise puisse bénéficier d’un repas découverte pour lui, son conjoint et ses enfants à charge de – de 18 ans une fois par an.

De plus nous demandons que l’on puisse désormais faire en sorte que le coupon mis en place dans les restaurants soit remplacé par une manipulation en caisse. En effet le système actuel est contraignant et pas pratique (qui s’occupe de remplir les coupons, comment les distribuer ect……)


Report des congés pour événements familiaux :


Si par ignorance de ces droits ou pour une autre raison un salarié ne dispose pas immédiatement d’un congé pour événement familial (hors décès), nous demandons la possibilité de pouvoir reporter ce congé sur une durée de 1 an.


Indemnité kilométrique vélo :


La C.F.D.T demande la mise en place dans l’entreprise de l’indemnité kilométrique vélo (IKV).

Cette indemnité entrée en vigueur le 1er janvier 2016 pour les salariés qui se rendent au travail en vélo est fixée à 25 centimes d’euro par kilomètre.

La participation de l’employeur à cette indemnité est exonérée de cotisations sociales dans la limite de 200 euros par an.

Cette prise en charge peut se cumuler avec le remboursement de l’abonnement de transports en commun, si le salarié utilise son vélo pour se rendre à la gare ou à l’arrêt de bus.


III) STATUT DES TECHNICIENS DE MAINTENANCE


Cette année encore la C.F.D.T revient sur le statut des techniciens de maintenance. Lors des négociations de l’année dernière l’entreprise n’était pas en mesure de nous fournir des réponses quand à la définition exacte du poste de technicien.

Cela fait des années que FLUNCH a entamé une réflexion sur le sujet ! Il est désormais temps de clarifier le statut exact de cette catégorie du personnel et d’établir des règles de rémunérations cohérentes et adaptées à leur qualification et leurs compétences.

Nous proposons donc les mesures suivantes :

- Mise en place d’un statut clair et sans ambiguïté pour les techniciens dans l’entreprise.
- Avoir une évolution de carrière ainsi qu’une formation adaptée à la fonction de T.M.R.
- Maintien des trames horaires et non diversification des postes occupés autre que ceux relatifs à la technique.
- Disposer de référents (Directeurs technique) pour évaluer leurs compétences lors de leur E.A.D.
- Généralisation des lettres de missions pour les techniciens sur le modèle des moniteurs avec prime de résultat.


IV) ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

Afin d’améliorer les conditions de travail des salariés nous proposons de revoir l'organisation du temps de travail de la manière suivante :

- De ne plus permettre plus de 2 doubles cumulés.
- Faire en sorte de ne pas dépasser 3 services du soir par semaine et par salarié pour les -  de 50 ans
- Limiter le nombre de service du soir a 2 par semaine pour les + de 50 ans
- Bannir les journées de plus de 8 heures.


L'équipe de négociation C.F.D.T.

_________________
avatar
DUBOIS.G DSC CFDT FLUNCH
Admin

Messages : 43
Date d'inscription : 27/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum