SEPTEMBRE 2015 : Négocociations G.P.E.C et Temps partiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SEPTEMBRE 2015 : Négocociations G.P.E.C et Temps partiel

Message par DUBOIS.G DSC CFDT FLUNCH le Mar 29 Sep - 14:07:05



Suite à un changement de calendrier, les réunions de négociation pour les accords G.P.E.C (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences) et Temps partiel 2015 ont eu lieu le 09/09/15.

A noter qu'en raison d'incertitudes relatives à la future législation encadrant l'élaboration d'un accord "Pénibilité" que ces négociations sont reportées à des dates ultérieures non encore définies.

Accord G.P.E.C :

L'équipe de négociation C.F.D.T a présenté à la direction un accord réfléchi et concret concernant ce futur accord G.P.E.C 2015.

Cependant l'entreprise reste trop vague quand à la réalisation de certains points et se contente d'utiliser dans son projets des termes ne garantissant pas assez selon notre point de vue la mise en place de certains dispositifs.

Exemple : Mise en place d'une politique de cooptation

Extrait :

"Les collaborateurs FLUNCH étant les meilleurs ambassadeurs pour promouvoir l'enseigne et détecter nos futurs potentiels, l'entreprise étudiera également la possibilité de mettre en place un système de cooptation.

Il s'agira de permettre aux collaborateurs de recommander des candidats potentiels de leur réseau externe personnel ou professionnel.

Si un candidat est recruté, le collaborateur qui l'a recommandé sera récompensé suivant les règles de l'entreprise.

Cette étude passera donc par :

- la définition des modalités de rétribution des coopteurs
- la définition du processus de cooptation
- l'analyse des caractéristiques techniques de la solution informatique (plateforme internet) soutenant cette politique.

Cette étude sera réalisée courant 2016. Après validation des aspects techniques et financiers de la solution retenue par le Comité de Direction, une mise en oeuvre opérationnelle sera envisagée en 2017"

Il s'agit là de l'exemple parfait de ce que nous reprochons souvent à l'entreprise dans la rédaction de ses propositions !

On nous parle d'une étude dans laquelle on analysera les difficultés techniques et l'impact financier, ensuite on devra voir si le Comité de Direction donne son accord...... Bref, il s'agit là d'intentions, de projets mais rien de concret ! Alors pourquoi en parler dans cet accord ?


Gros point de désaccord en ce qui concerne la 3ème partie du projet présenté par la direction : Le redeploiement de FLUNCH en réponse au difficultés d'activité des restaurant (chapitre 2 : la mobilité interne - article 1 : En cas de fermeture de restaurant)

Extrait :

"L'implantation géographique de FLUNCH qui possède aujourd'hui une couverture nationale et dense sur certaines agglomérations, permet d'envisager des arrêts d'activité de restaurants en assurant la continuité de l'emploi grâce à la solidarité des restaurants. Dans cette hypothèse, les contrats de travail des hôtes et hôtesses se poursuivront normalement, sans interruption, dans les autres restaurants de l'agglomération sans que FLUNCH ait à ouvrir une procédure de licenciement économique accompagné d'un PSE" (Plan de Sauvegarde de l’Emploi)

Il est évident que ne pas devoir effectuer un PSE est moins contraignant pour l'entreprise lorsqu'elle désire fermer un restaurant ! Cette "simplification" ne poussera t'elle pas FLUNCH a fermer plus de sites ?

Peut-être que oui, peut-être que non !

Nous avons posé la question suivante : "Que se passera t'il si le ou les salariés refusent une mutation ?"

On nous a répondu : "Le salarié devra démissionner" Sans commentaires !

Nous nous opposons donc catégoriquement à cette proposition de l'entreprise et demandons la suppression totale de ce paragraphe.

La C.F.D.T ne signera aucun accord G.P.E.C contenant ce genre de proposition.

Nous vous tiendrons informés des évolutions de ces négociations à savoir que la dernière réunion prévue à ce sujet se déroulera le 03/11/15.

Accord "Temps partiel" :

Nous avons acquis le fait que désormais le weekend se composerait obligatoirement d'un samedi/dimanche et non plus d'un dimanche/lundi (sauf avis contraire du salarié)

Autre point important, désormais les salariés se verront attribuer de façon systématique leur repos le weekend précédant leurs congés payés d'été.

Le temps de pause entre chaque poste devra être au moins égal à une heure (sauf avis contraire du salarié)

En contrepartie l'entreprise nous demande la possibilité de pouvoir faire varier la durée de travail des salariés à temps partiel de 15 % par rapport à une durée hebdomadaire de référence.

En tout état de cause, ce dispositif ne pourra pas être supérieur à plus ou moins 3 heures par rapport à l'horaire hebdomadaire de référence.

Nous ne sommes pas favorable à ce type de modulation des temps partiels ! En effet, nous ne pouvons cautionner la mise en place d'un dispositif qui détériorera les conditions de travail au travers d'une flexibilité rendant plus difficile encore pour les salariés à temps partiel l'articulation entre leur vie personnelle et professionnelle !

La dernière réunion concernant la négociation de cette accord se déroulera le 09/10/15.

Nous comptons discuter lors de cette ultime rencontre, d'un sujet dont le projet présenté par l'entreprise ne parle pas ! : Garantie d'obtention d'un contrat de 25 heures hebdomadaires pour les étudiants ayant terminés leurs études et restant dans l'entreprise.

De plus, d'autres points doivent selon nous encore êtres améliorés ou éclaircis !

Une nouvelle fois nous vous tiendrons informés du résultat de ces négociations dès que possible.

Les équipes de négociations C.F.D.T











_________________
avatar
DUBOIS.G DSC CFDT FLUNCH
Admin

Messages : 43
Date d'inscription : 27/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum