Conseils concernant l'entretien d'évaluation et professionnel (E.P)

Aller en bas

Conseils concernant l'entretien d'évaluation et professionnel (E.P)

Message par Eric Baudier le Mar 13 Nov - 17:40:14



ENTRETIEN ANNUEL


Cette année Flunch a décidé de mener les entretiens annuels sur le dernier trimestre.

Nous vous rappelons que la législation prévoit l’entretien professionnel comme une obligation et ne cadre pas l’entretien d’évaluation qui est interne à l’entreprise.

Chez Flunch cette distinction n’est pas évidente, car on fait (au mieux.) l’entretien pro après l’entretien d’évaluation, ce qui ne facilite pas la compréhension.

Nous vous rappelons ci-dessous la finalité de chacun.


1 ) Entretien d’évaluation :


L'évaluation prend souvent la forme d'un entretien annuel entre le salarié et son supérieur hiérarchique afin de faire un bilan du travail accompli et de faire le point sur la réalisation des objectifs.

Une grille d'appréciation peut servir de support à l'entretien. Elle comporte des critères permettant de mesurer l'adéquation des aptitudes professionnelles du salarié à l'exigence du poste.

L'employeur n'est pas obligé de remettre un compte-rendu écrit au salarié, sauf si la convention collective le prévoit. Si un compte-rendu lui est remis, le salarié n'est pas obligé de le signer.

Dans l'entreprise on nous demande de nous « autoévaluer » tous les ans ce qui n’a pas beaucoup de sens. Il suffirait de reprendre la dernière évaluation et de vérifier les points mis en avant et les faiblesses détectées ; demandez à ressortir votre dernière évaluation et prenez-la comme point de départ de la discussion. Si vous n’êtes pas d’accord, n’hésitez pas à le faire savoir et à le noter.

Si vous êtes évalué défavorablement sur un poste en « savoir-être ou en comportement envers les clients, demandez des formations !! On ne peut pas dire « vous n’êtes pas au top » si vous n’avez pas été formé récemment.

2) Entretien professionnel :

L’entretien professionnel ne concerne pas l'évaluation du travail du salarié, qui est effectuée dans le cadre de son entretien annuel.

L’entretien professionnel vise à :

- Accompagner le salarié dans ses perspectives d'évolution professionnelle : qualifications, changement de poste, promotion, etc.
- Identifier ses besoins de formation.

L'entretien est consacré aux perspectives d'évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d'emploi et doit informer le salarié sur la validation des acquis de l'expérience professionnelle (VAE).. À défaut de stipulations dans l'accord de branche ou d'entreprise, il revient à l'employeur de définir le contenu de l'entretien en fonction des orientations stratégiques de l'entreprise :

-  Bilan du parcours professionnel du salarié avant et depuis son entrée dans l'entreprise, identification des besoins de l'entreprise et des aspirations et compétences du salarié, perspective d'évolution professionnelle, etc.

Depuis la dernière réforme de la formation, l’employeur doit évoquer également :

- L'activation de votre compte personnel de formation (CPF)
- Les possibilités d’abondement de ce compte
- Le conseil en évolution professionnelle (CEP)

L'entretien professionnel doit avoir lieu tous les 2 ans (à partir de l'entrée dans l'entreprise, puis de la date de l'entretien précédent).

Toutefois, l'entretien professionnel doit être systématiquement proposé à tout salarié qui reprend son activité après une période d'interruption due à :

- Un congé de maternité,
- Un congé parental à temps plein ou partiel,
- Un congé d'adoption,
- Un congé de proche aidant,
- Un congé sabbatique,
- Une période de mobilité volontaire sécurisée,
- Un arrêt maladie de plus de 6 mois,
- Un mandat syndical.

3) Etat des lieux :

Tous les 6 ans, l'entretien professionnel doit faire un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. Cet état des lieux permet de vérifier que le salarié a effectivement bénéficié des entretiens professionnels prévus au cours des 6 dernières années, sachant que les premiers entretiens ont eu lieu en 2014.

Il permet également de s'assurer qu'au cours de ces 6 dernières années, le salarié a :

- Suivi au moins une action de formation,
- Acquis un des éléments de certification professionnelle (diplôme, titre professionnel, etc.) par la formation ou par une validation des acquis de l'expérience (VAE),
- Bénéficié d'une progression salariale ou professionnelle.

Un compte-rendu de l'état des lieux est alors rédigé durant cet entretien et une copie est remise au salarié.

_________________
avatar
Eric Baudier

Messages : 15
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 57
Localisation : Villebon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils concernant l'entretien d'évaluation et professionnel (E.P)

Message par CFDT-FLUNCH le Ven 14 Déc - 14:58:23

Merci Éric pour toutes ces explications.
J’ajouterai que pour les techniciens de maintenance, un dossier spécifique lui doit être remis quelques jours avant cette rencontre ce du document diffère pour des raisons évidentes qui sont que la mission des techniciens est totalement différente de celle de nos collègues.
Sur ce document les points de compétences sont bien spécifiques.
Dans l'idéal cette évaluation devrait être fait par notre RTR directeur technique régional car il est logique, un directeur de de restaurant n'est pas forcément habilité à reconnaître les compétences techniques de vos collègues tmr.
avatar
CFDT-FLUNCH
Admin

Messages : 87
Date d'inscription : 12/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://flunch-dsncfdt.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum