Compte-rendu C.C.E FLUNCH 13 et 14 septembre 2018

Aller en bas

Compte-rendu C.C.E FLUNCH 13 et 14 septembre 2018

Message par DUBOIS.G DSC CFDT FLUNCH le Sam 29 Sep - 10:48:18



Membres C.F.D.T présents :

DUBOIS Grégory (Titulaire)
STROHL CLaude (Titulaire - Secrétaire C.C.E)
GODEFROY Dominic (Suppléant)
STADELMANN Christelle (Suppléante)

MOMPER Mireille (Représentante syndicale)

Nombre de votants : 20


13 septembre 2018


1) Composition du C.C.E pour la séance :

2) Approbation du procès-verbal de la réunion du 5 et du 6 juillet :

Procès verbal approuvé.

3) IInformations économiques :

Ce point à été reporté au lendemain juste avant l'intervention de monsieur Olivier DESCAMPS (Directeur Général FLUNCH).

Avant d'aborder le point 4 des membres du C.C.E ont demandé une suspension de séance.

Suite à celle-ci le C.C.E à fait connaître à madame Brigitte CANU (Président du C.C.E) sa volonté de demander une expertise pour le prochain P.S.E.

En conséquence, une déclaration à donc été lu :

"Le Code du Travail prévoit que lors de la première réunion du C.C.E, que celui-ci a la faculté de délibérer sur le recours à un expert comptable pour l'accompagnement dans le cadre de projets et négociations présentés par la direction. Le président du C.C.E ne participant pas à ce vote.

Pour rappel, cette faculté étant expressément prévue par la loi au cours de la réunion 1, peu importe que le point n'ait pas été mentionné sur l'ordre du jour de la réunion.

En effet, le recours à un expert-comptable est le selon la jurisprudence en lien direct  avec les points mis l'ordre du jour à savoir un projet de réorganisation et un projet de P.S.E.

Cette délibération est implicitement comprise entre les points 4 à 7 de l'ordre du jour de cette réunion.

Si après notre délibération la direction prétend qu'elle serait illégale, il lui appartiendra d'agir en conséquence.

Mais en aucun cas le Président du C.C.E ne peut s'opposer à notre vote sur un tel sujet".

Suite à cette lecture et différents échanges entre les élus et le président, le C.C.E a procédé à la motion de vote concernant la désignation d'un expert comptable au titre des articles L 2325-35 et L 2325-35-2 du Code du Travail.

Un seul expert à été proposé, le cabinet DIAGORIS.

Résultat de la consultation : Avis favorables : 20, avis défaforable : 0, abstention : 0 (C.F.D.T avis favorable).

Suite à ce vote le cabinet DIAGORIS, 43 rue de Rennes à Paris à été désigné par le C.C.E.

4) Information dans la perspective d'une consultation sur le projet de fermeture de 4 restaurants : Belbort, Le Havre Grand Cap, Nancy Saint-Sébastien, Rouen Centre-Ville au titre du livre II du code du travail :

Présentation par les directeurs et des élus des restaurants de la situation des sites concernés.

Belfort :

La commune de Belfort compte 49 764 habitants, le site est positionné dans la rue commerçante principale du centre ville.

Le restaurant FLUNCH Belfort est d'une superficie de 1 233 m2 il comprend 306 places assises, le nombre de clients en moyenne le midi et de 300 et 70 le soir.

Une rénovation totale du restaurant a été effectuée en 2007. Au cours des années 2016 et 2017 le mobilier de la salle a été changé, la moquette a été remplacée par un parquet. D'autres investissements ont été réalisés tel que les changements de compresseurs des buffets free flow, remplacement tuyauterie, faux plafond, changement de porte de réception etc.....

Le premier accès donne sur la rue piétonne Faubourg de France rue dans laquelle sont principalement présentes des magasins de vêtements. En sortant à droite du restaurant la gare de Belfort se situe à 5 minutes à pieds.

Dans les environs tous les stationnements sont payants.

Sur cinq ans on constate une baisse importante du chiffre d'affaires et ce, malgré un certain nombres d'actions qui ont été engagées, tel que la mise en place de produits à petits prix afin de coller aux budgets des clients, le démarchage traiteur, la remise en places des crêpes et la suppression des galettes afin de gagner en rapidité de service......

Toutes ses actions ne suffisent pas à la rentabilité du restaurant.

Le Havre Grand Cap :

La commune du Havre est marquée par une démographie en perte de vitesse au cours de ces vingt dernières années. Le restaurant est situé dans une cellule commerciale d'une surface de 716 m2, au sein de la galerie marchande du centre commercial AUCHAN. Il possède un accès direct depuis l'entrée 3 de la galerie marchande mais c'est l'accès le moins fréquenté avec une visibilité tardive masqué par les transports en commun et une absence totale de visibilité depuis le parking de l'hyper.

Le restaurant est situé dans la partie nord du Havre, il est desservi principalement par un réseau routier avec un accès principal au centre ville en travaux depuis 1 an.

Beaucoup de cellules commerciales sont vides dans le centre (41 % de la surface commerciale).

Le niveau de charge locative significatif pénalise également le résultat du restaurant.

Nancy Saint-Sébastien :

Nancy est une ville de 105 162 habitants (métropole 254 788 habitants).

Le restaurant est situé dans une galerie desservie par les transports en commun tel que les bus et les tramways mais malgré les travaux il y a un véritable changement de fréquentation, la galerie est peu attrayante avec un étage aujourd'hui inaccessible.

On observe sur les cinq dernières années une perte de client de 27 %.

Autre facteur pénalisant, l'impact de charges locatives conséquentes liées à la copropriété.

Rouen Centre-Ville :

Le restaurant se localise dans le centre-ville.

Rouen se divise en une partie très historique avec beaucoup de tourisme et une autre plus administrative.

Au fil du temps tout ce qui se trouvait sur la rive droite est allé sur la rive gauche et le restaurant ne se trouve malheureusement pas du bon côté ! Les clients "bureaucrates" doivent venir soit en métro soit en bus.

La cathédrale est très proche du restaurant, mais la ville est devenue de plus en plus piétonne donc l'accès est devenu difficile et les parkings payants n'encourage pas les gens à venir en voiture.

De plus, le restaurant est  peu visible du fait de son implantation sous les arcades et mal situé dans une rue où la concurrence est importante.

La baisse d'activité du restaurant s'explique également par le développement du centre commercial DOCKS 76, qui est venu fragiliser le commerce depuis 2009, avec un des plus gros cinéma de France, de nombreuses enseignes de restauration, 80 commerces, un laser game etc.....

Tous ces éléments ont pour conséquence une  baisse de 33 % des clients depuis 2012.

5) Information, dans la perspective d'une consultation sur le projet de licenciement économique et les mesures d'accompagnement contenues dans le plan de sauvegarde de l'emploi (P.S.E) :


Le président a exposé aux élus les points suivants :

- Nombres d'emplois supprimés.
- Catégories professionnelles concernées.
- Calendrier prévisionnel des licenciements.
- Projet de Plan de Sauvegarde de l'emploi comprenant les mesures de reclassement interne et externe.

Des élus du C.C.E ont estimés que ce projet de P.S.E était dans les grandes lignes très similaire au précédent et ont manifesté le souhait de l'améliorer.

La prochaine réunion du C.C.E concernant ce P.S.E aura lieu le 13 novembre à 8 H 30.


1 septembre 2018


Rédaction en cours et prochainement disponible
















_________________
avatar
DUBOIS.G DSC CFDT FLUNCH
Admin

Messages : 81
Date d'inscription : 27/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum