La Branche Cafétéria, une branche morte ? Intervention de Laurent BIGOT Secrétaire Pôle H.T.R C.F.D.T réunion mixte paritaire du 9 décembre 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Branche Cafétéria, une branche morte ? Intervention de Laurent BIGOT Secrétaire Pôle H.T.R C.F.D.T réunion mixte paritaire du 9 décembre 2016

Message par Eric Baudier le Mar 20 Déc 2016 - 12:33



Laurent Bigot, Secrétaire National du Pôle HTR de la Fédération des services est intervenu lors de la dernière réunion mixte paritaire, le 9 décembre 2016, pour demander officiellement l’ouverture de négociation sur le regroupement des Branches et la mise en place des instances du dialogue social dans les réseaux de franchise. Il a également souhaité faire le point sur l’activité sociale de la Branche.

Le dialogue social traine en longueur :

Cela fait deux ans que l’on parle de l’égalité professionnelle en Commission et toujours pas d’ouverture de négociations.

La CFDT propose d’établir un accord-cadre qui servirait de base à la négociation en entreprise et qui permettait d’établir des objectifs chiffrés concernant les écarts de rémunérations entre les hommes et les femmes, les engagements sur la promotion des femmes cadres à des postes opérationnels et les mesures pour associer la vie familiale des femmes (souvent en mode mono parental) et leur activité professionnelle.

Une négociation qui devrait concerner tous les salariés :

La CFDT rappelle que si beaucoup d’entreprises de la Branche, comme Flunch, Casino ou Elior ont négocié des accords égalité Femmes Hommes, de nombreux salariés qui travaillent chez des indépendants ne bénéficient d’aucun accord.

Une Branche sans plus-value sociale :

Il n’y a pas eu d’accord sur les salaires ni sur la pénibilité, ce qui a entraîné une surveillance de la Branche par le Ministère du Travail.

On a aucune visibilité sur la plus-value sociale de la Branche, sauf à travailler dans une grande entreprise. Il n’y a pas de socle commun, pas de base conventionnelle sur la Mutuelle et la Prévoyance, à contrario d’autres Branches de la restauration, pas non plus de Fond d’Action Sociale, à contrario des autres Branches de la Restauration (HCR et Restauration Rapide) alors qu’il y a un projet pour la Restauration Collective mais c’est un non-sujet pour la Branche Cafétérias.

Laurent Bigot pose la question, où se trouve la plus-value sociale, alors que la Branche voit ces effectifs en constante baisse.

_________________
avatar
Eric Baudier

Messages : 6
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 55
Localisation : Villebon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum